Vous souhaitez réaliser un aménagement extérieur à votre maison ? Vous hésitez entre l’installation d’une veranda essonne ou d’une pergola, mais vous ne savez pas exactement la différence entre les deux équipements ? Voici quelques informations qui vont vous permettre d’affiner et d’asseoir votre choix.

Pergola

Finie la pergola d’antan juste posée sur une terrasse pour créer de l’ombre. Boostée par une quête de vie en outdoor et balayant les stores bannes parce que plus durable qu’une toile, elle est désormais bioclimatique. Aux saisons les plus douces, elle protège des rayons du soleil, mais aussi de la pluie et même du vent, pour des envies de déjeuner sur l’herbe à l’abri. En hiver, elle laisse entrer l’éclairage naturel et pénétrer la chaleur. Plus légère qu’une veranda essonne, et plus solide qu’une simple toile, cette pergola bioclimatique sait même ouvrir ou fermer sa toiture pour bénéficier des apports solaires, été comme hiver.

Véranda

En aluminium ou en bois, la véranda est aujourd’hui une surface habitable en plus. La preuve : elle se transforme en salon, en cuisine, et même en chambre. Des possibilités offertes par des progrès considérables d’un point de vue de l’isolation thermique et acoustique. Comment ? Grâce aux vitrages eux-mêmes toujours plus performants. Ainsi, après avoir longtemps été sa faiblesse, ils sont aujourd’hui un atout. Étanche à l’eau et à l’air, sécurisée aussi par des systèmes de fermeture adaptés, la veranda essonne s’ouvre complètement sur la maison. Et devient un espace de vie quatre saisons.

Véranda et pergola : lieux de détente

La fonction principale d’une véranda et d’une pergola est identique : créer un lieu dédié à la détente à l’extérieur de votre habitation. L’autre atout de ces types d’aménagement est d’offrir un cachet supplémentaire à votre jardin, donc une valeur ajoutée à votre maison. Parmi les caractéristiques similaires entre une pergola et une veranda essonne, on retrouve l’idée d’un prolongement de la maison. En effet, les deux équipements sont accolés à l’habitation, constituant une zone intermédiaire entre l’intérieur et l’extérieur.

La similarité se prolonge aussi dans la façon dont elles peuvent être érigées. Une véranda et une pergola peuvent tout à fait être construites sans point d’appui, de manière indépendante en quelque sorte du bâtiment résidentiel.

Enfin, la conception et la réalisation des deux structures sont basées sur les mêmes caractéristiques. C’est le cas notamment avec la présence généralement admise d’une ossature en bois, en aluminium, ou bien en fer forgé.

Pergola et véranda : Quelles sont les points communs ?

Si vérandas et pergolas peuvent rendre certaines personnes confuses, c’est tout simplement car il s’agit de structures assez similaires dans l’esprit : La construction d’une véranda ou d’une pergola consiste dans les deux cas à créer un nouvel espace de vie intermédiaire entre l’intérieur et l’extérieur d’une maison. Il est fréquent qu’une pergola soit adossée à la façade de la maison, tout comme une véranda. Ces deux structures ont donc le même emplacement sur la maison.

Ils sont tous les deux un autre moyen de redonner du style à un lieu d’habitation.

Ayant plus ou moins les mêmes fonctions, ils ont pour but de créer un lieu à la fois pratique et confortable, et qui offre une agréable impression de vivre en parfaite communion avec la nature.

Que ce soit une véranda ou une pergola, les matériaux indispensables à leurs conceptions sont quasiment les mêmes (bois, aluminium, fer forgé, PVC, etc.).

À savoir : il est aussi à noter que la pergola et la veranda essonne peuvent se construire indépendamment de la maison, on parle alors de pergola autoportante, ou de véranda indépendante.

Les différences à connaître

Pour faire votre choix, il faut donc s’intéresser plus particulièrement aux différences qui se révèlent être essentiellement d’ordre technique. En termes d’accessibilité et d’apparence, une distinction majeure s’observe : si la véranda est un lieu clos, entouré de larges baies vitrées, la pergola demeure ouverte sur les côtés. Ainsi, une véranda est un lieu de vie confortable tout au long de l’année, tandis que la pergola subit l’impact des conditions climatiques (vent, pluie, froid).

Par sa configuration, la pergola ne requiert aucun système de ventilation, contrairement à la veranda essonne, dont la toiture doit impérativement afficher une excellente isolation thermique. Le risque est de voir la chaleur de l’intérieur de la maison se dissiper plus rapidement.

Au contraire, la pergola, totalement ouverte sur le jardin, fait avant tout office d’auvent ou de préau. On la considère donc avant tout comme un aménagement extérieur, plus que comme un agrandissement de maison.

Permis de construire et véranda ou pergola

Choisir entre une veranda essonne et une pergola peut également avoir un impact sur les formalités administratives :

La pergola ne nécessite d’aucune autorisation de construire si sa surface est estimée entre 3 et 5 m² ou s’il s’agit d’une construction temporaire. Si la superficie de la pergola dépasse les 20 m², il est nécessaire de faire une déclaration de travaux dans le but d’obtenir le permis de construire adapté.

La véranda, quant à elle, nécessite un permis de construire et cela peu importe sa surface. Avec une surface entre 10 et 40 m², cette autorisation de construction peut être attribuée par la mairie. Si la surface dépasse 40 m², une demande d’un permis de construire auprès des services de l’aménagement est primordiale car l’ampleur des travaux peut engendrer une grande modification de la maison ou de la bâtisse.

Autre différence non négligeable au moment de payer vos impôts : la construction d’une véranda va augmenter vos impôts fonciers, tandis que la construction d’une pergola ouverte ne devrait pas avoir d’impact sur ces derniers.

Budget de construction : pergola et véranda

Du point de vue des prix, comme on s’en doute : le prix d’une veranda essonne est nettement plus élevé que le coût d’une pergola :

La pergola représente uniquement le bâti, souvent en bois. C’est donc un bâtiment léger, peu coûteux en matière première et rapide à fabriquer.

La veranda essonne représente non seulement le bâti, mais aussi une toiture, un vitrage, une isolation, des revêtements de sol, etc. Elle est donc forcément plus coûteuse et délicate à poser.

Alors qu’on peut trouver facilement des pergolas sous la barre des 5000, voire 4000 euros, il faut généralement compter au moins 6000 à 8000 euros pour faire construire une véranda de qualité. Naturellement, le prix va dépendre des installateurs choisis, et de la qualité des matériaux sélectionnés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *