Vivre d’instants magiques lors d’un voyage d’aventure en Namibie

Sise dans l’Afrique australe, la Namibie charme ses visiteurs par ses endroits désertiques et montagneux. Ces localités permettent à la réalisation de toutes sortes d’activités en plein air. Pour ces raisons, ce pays accueille des milliers d’étrangers de tous les horizons. Que ce soit pour des trekkings, des safaris ou des randonnées, ce territoire sud-ouest africain est convenable.

Les joyaux touristiques namibiens

Les visiteurs font plusieurs découvertes lors d’une randonnée. Sur leur passage, les baladeurs décèlent des paysages de dunes à couper les souffles. Un peu plus loin se trouve le massif montagneux de Damaraland. Mais pour donner une allure exceptionnelle au voyage d’aventure, il vaut mieux requérir l’aide d’un guide expérimenté. De cette façon, les touristes sont assurés de ne rien rater. Sinon, les peuples Himbas peuvent parfaitement jouer ce rôle d’accompagnateur. Ils les conduisent vers le parc national d’Etosha, à Kunene. Cette réserve abrite des animaux de toutes les espèces comme les félins, les girafes… Ensuite, ce groupe d’ethnie dirige les vacanciers vers Windhoek. C’est là que se situe Namib, l’un des plus vieux déserts au monde. En cas d’une exploration tardive, il serait préférable d’installer un camp quelque part. Les touristes peuvent compter sur le service de cette population pour les conduire aux endroits sécurisés.

Les ethnies namibiennes

La Namibie est peuplée de nomades, d’éleveurs, de pêcheurs et de cultivateurs. Les touristes auront largement le choix d’avec qui, les vacanciers souhaitent passer plus de temps lors de son circuit en Namibie. Les Himbas sont très mobiles. Ils se déplacent d’un endroit à un autre pour nourrir leurs bétails. C’est le profil d’ethnie parfait pour sillonner la Namibie à l’état sauvage. Il faut se rendre dans les montagnes de Kaokoland pour faire sa rencontre. Concernant les Damara, ils ont participé à la guerre pour contrer l’invasion allemande. Cette tribu s’est rangée du côté de leurs frères Héréros et Namas. Elle se nourrit en majorité d’élevages. Sur place, les randonneurs apprendront un peu plus sur leur mode de vie. À propos des Kavango, ils se démarquent pour leur culture du maïs.

Gouter aux merveilleux plats namibiens

Les baladeurs doivent s’adapter à la situation, s’ils choisissent de vivre l’aventure avec les ethnies chasseuses. Il en est de même avec les groupes de pêcheurs. En réalité, la population namibienne apprécie les viandes, déclinables sous plusieurs formes. Le biltong se distingue par sa coloration tirant sur le marron surtout lorsqu’il est séché. Il est assaisonné avec des condiments épicés, lui procurant plus de goût. Le braaï est une sorte de grillades que les habitants locaux aiment consommer. Toutes les occasions sont permises pour déguster ce type de préparation culinaire. Quoi qu’il en soit, d’autres restaurants proposent tout de même des plats à base de légumes de potirons, de courges… Côté boissons, la présence allemande est ineffaçable et reste vive avec ces variétés de bières coulant à flot. Suivant ce qui est dit, la Namibie est à privilégier pour la prochaine destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *